samedi 22 juin 2024

Nicolas Meyrieux : humoriste et engagé pour la planète

 Humoriste engagé, vidéaste, comédien et agriculteur, Nicolas Meyrieux s’est produit à la Bourse du Travail à Lyon le 15 mai dernier. Son spectacle « On sait pas… » a rassemblé près de 1 000 personnes venues rire d’un sujet qui angoisse beaucoup : l’extinction de l’Humanité. Rien que ça. L’interview de Nicolas Meyrieux, c’est au programme cette semaine sur Couleurs.

Peut-on rire de tout ? Nicolas Meyrieux a en tout cas choisi de s’emparer de sujets pesants : le changement climatique, la pollution et la -possible- extinction de l’espèce humaine. « Possible extinction » car rien n’est moins sûr. Comme le dit l’humoriste : « on sait pas si on survivra jusqu’à la fin du siècle ». Et c’est autour de cette idée que le spectacle de stand-up est construit.

Nicolas Meyrieux dresse d’abord le bilan de l’état de la planète, en se basant notamment sur des chiffres de rapports du GIEC. Il explique ensuite ce qu’il a lui-même mis en place pour limiter son impact carbone, toujours sur fond humoristique. Très vite, on comprend qu’il existe des solutions, mais que les gestes individuels ne suffisent peut-être pas.

Nicolas Meyrieux promène son spectacle « On sait pas… » en tournée des fermes de France.

De blague en blague, l’humoriste tente pendant une heure et demie de s’adresser à ceux d’ores et déjà engagés dans l’environnement et qui ont envie d’en rire, mais aussi aux personnes moins sensibilisées. C’est pour cela que Nicolas Meyrieux a créé le Farm Tour, une tournée des fermes dans lesquelles il va à la rencontre du public pour jouer son spectacle. Après son passage dans une trentaine de fermes partout en France l’été dernier, il reprendra la route ce printemps.

Diplômé d’un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole, Nicolas Meyrieux a installé son exploitation dans les Landes. Sur son terrain, il essaie de créer un jardin-forêt: une collection d’arbres fruitiers, des variétés anciennes et d’autres simplement adaptées au réchauffement climatique. Le but ? Travailler la résilience alimentaire. C’est un projet qu’il documente sur sa chaîne Youtube au plus de 200 000 abonnés.

Lucie Queyron

Information Lucie Queyron

Regarder

Émission l’écho local N°336 du vendredi 21 juin 2024 – Festival Jazz à Vienne 2024

Dans l’émission l’écho local du 21 juin 2024, Véronique Boulieu a reçu Guillaume Anger, directeur …