Sur les chemins du Nord-Isère
Une émission mensuelle animée par Michel Guillet

« Sur les chemins du Nord-Isère » est une nouvelle émission sur Couleurs FM.

Chaque mois, je vous fais découvrir une commune de notre territoire avec sa vie publique, son tissu associatif et son activité économique. Que ce soit dans nos villes ou dans nos villages, nous découvrirons tout ce qui fait la richesse du Nord-Isère et de ses habitants.

En espérant vous retrouver nombreux et fidèles à ce nouveau rendez-vous mensuel.

Diffusions 2018 :

  • Juillet  : Samedi 7 à 12h00, Dimanche 15 à 19h00, Mercredi 18 à 12h00, Lundi 23 à 19h00
  • Août  : Samedi 4 à 12h00, Dimanche 12 à 19h00, Mercredi 15 à 12h00 et Lundi 20 à 19h00

Émission n°16 – Juillet – Août 2018

Les Eparres est la commune visitée ce mois de juillet. Village avec deux zones d’habitations très distinctes. Une partie basse traversée par la RD 1085 et une partie sur le plateau où l’on retrouve le cœur du village. Comme à notre habitude, nous avons rencontré différents acteurs de la vie des Eparres. Dans le monde économique et associatif des Eparres, quatre coups de cœur.

– Le club de boules avec toute une bande de joyeux copains qui s’est fait un nom dans le monde de la boule lyonnaise

– Le téléthon avec de multiples activités. À découvrir la dictée solidaire qui rappelle le bon vieux temps du certificat d’études

– Allo’récup, entreprise qui derrière ce nom nous a dévoilé toute une activité très variée et très technique

– Et pour finir, un jeune romancier, Cédric Legrain, qui vient de sortir son second roman et nous en prépare d’autres. Cédric est aussi bénévole à Couleurs FM.

Émission n°15 – Mai 2018

Avec ses 7300 habitants et sa structure principalement urbaine, La Verpillière est une petite ville située idéalement au cœur de la CAPI et sur les axes de communication vers les Alpes et l’Italie. C’est la plus importante commune visitée à ce jour. Toujours un monde associatif important avec quelques associations marquantes par leur originalité ou par leurs spécificités.
Le tissu économique sensiblement différent de celui des communes voisines, avec quelques entreprises industrielles de premier plan sans oublier l’implantation à partir de ce mois de mai d’un important village de marques.
Dans nos rencontres, certaines plus marquantes que d’autres :

– L’association « France Organes » pour apporter de la joie et faire naitre des sourires sur les visages d’enfants en attente de greffe
– L’association CTP38 qui accompagne des demandeurs d’emploi en utilisant le concept du temps partagé avec des taux de réussite intéressants
– « La guelde Dephina », association d’arts martiaux médiévaux européens qui travaille à partir de documents d’époque pour codifier cette activité
– L’entreprise Nemera qui emploie 550 personnes dans le domaine des conditionnements pour l’industrie pharmaceutique

Émission n°14 – Avril 2018

Vaulx Milieu fait partie des 5 communes du SAN dit aussi « ville nouvelle » qui a servi de fondation pour la création de la CAPI en 2007. Son maire actuel, Dominique Berger a succédé en 2014 à Serge Fournier qui avait lui-même succédé à Edmond Gonnet, maire de la commune pendant 25 ans. Fort de ses 2500 habitants, c’est un village qui a réussi le mariage d’une activité économique de premier plan et d’une ruralité de bonne tradition. Dans le monde économique traditionnel et actuel de Vaulx Milieu,  4 coups de cœur.

-La boulangerie pâtisserie Tholin, avec plusieurs siècles de présence dans le paysage de la commune. Guillaume qui vient de reprendre l’entreprise familiale représente la 8ème génération. Aux dires des gourmands et gourmets, sa réputation de chocolatier n’est pas usurpée. Une rencontre d’une grande convivialité.

Olivier Milloud, en première ligne du CSBJ pendant de nombreuses années et 50 fois pour l’équipe de France de rugby a réussi sa reconversion et il est maintenant à la tête d’une petite entreprise de 4 taxis

– La famille Lourdin, dont les manèges et auto tamponneuses font depuis des décennies partie du paysage de toutes les fêtes foraines de la région. Là aussi une belle continuité avec 5 générations et ce n’est pas fini.

Deguisetoi.fr, leader européen de la vente en ligne de déguisement tour récemment implanté à Vaulx Milieu avec son entrepôt de 25 000 mètres carrés au sol.


Émission n°13 – Mars 2018


Salagnon est un petit village qui s’est séparé de Saint Chef en 1910 pour devenir une commune à part entière. Ici, point de grosses entreprises comme à Heyrieux, la commune de notre visite précédente, mais tout un réseau d’artisans et de très petites entreprises. Un moment douloureux de la seconde guerre mondiale avec la tragédie de la Croix Sicard marque encore profondément l’histoire de Salagnon. Le 15 février 1944, 7 jeunes réfractaires au STO engagés dans les FTPF sont surpris à l’aube par les allemands dans une maison du hameau de la Croix Sicard. Aucun n’en rechappera.
Nos coups de cœur de ce mois :
Le bar, épicerie, tabac, seul commerce de proximité de la commune qui a trouvé une seconde vie avec son dynamique gérant Yann Garcia a attiré notre attention et mérite le détour. Un lieu de grande convivialité ou l’on s’attarde volontiers
Coté associatif, toujours jeune malgré ses 83 ans, l’Amicale Laïque de Salagnon et un sport méconnu, le speedminton. Salagnon possède le seul club de la région.

Émission n°12 Février 2018

Heyrieux est la commune visitée ce mois de janvier. Ce gros village de près de 5000 habitants est situé à 20 kilomètres de Lyon avec une activité économique et industrielle importante. Comme à notre habitude nous avons rencontré différents acteurs de la vie du village et en premier lieu son maire depuis 2008 : Daniel Angonin.
Dans le monde économique et associatif d’Heyrieux, 3 coups de cœur:
– La confrérie de la dinde au cardons qui perpétue ce plat local datant du 16 ème siècle avec comme toute confrérie, un grand maître pour officier.
– Temps Danse, association de danse de plus de 300 membres qui rayonne au-delà de la commune et propose de nombreux types de danses allant du classique au moderne
– L’entreprise Rhône Alpes Chaudronnerie, PME familiale qui symbolise bien ce que peut être la transmission d’un patrimoine et d’un savoir faire


Émission n°11 Janvier 2018

Dolomieu est la commune visitée ce mois de janvier 2018. Village situé à l’est de la zone couverte par notre radio, son nom est connu bien au delà de notre département grâce à deux de ses enfants : Déodat Gratet de Dolomieu et Elie Cartan. Comme à notre habitude nous avons rencontré différents acteurs de la vie du village et en premier lieu son maire depuis 2014 : André BEJUIT. Dans le monde économique et associatif de Dolomieu, trois coups de cœur.

– AGEA, entreprise adaptée pour le retour à l’emploi de personnes victimes d’accidents de la vie a été crée en 2011 par Gérald Rousset, ancien cadre de services achats de grands groupes. C’est un modèle tant pour la qualité de ses réalisations (assemblages de pièces ou marquages de vêtements) que pour l’ambiance qui y règne. 20 personnes y sont employées

– LOU PATOIS REVIN, association qui s’est fixée comme objectif la maintien de la tradition du ou plutôt des patois du bas Dauphiné. Ses spectacles sur les traditions locales (en grande partie en français) attirent chaque année un public nombreux

– L’association BETSO NA BETSO et sa présidente Geneviève Gonnet qui a pour but de promouvoir la culture camerounaise et de venir en aide à la population de la région de Mbam en menant des actions sociales, sanitaires voir économiques.


Émission n°10 Décembre 2017

Biol est la commune visitée ce mois de décembre. Village au centre du plateau des « Terres froides » il est resté très agricole. De la même manière que tous nos villages ruraux, il a vu sa population décroitre jusqu’en 1975 puis retrouver quasiment son niveau du 19 ème sècle aujourd’hui. Comme à notre habitude nous avons rencontré différents acteurs de la vie du village. L’épisode neigeux du 1 er décembre a un peu perturbé nos reportages mais toujours de belles rencontres. Dans le monde économique et associatif de Biol,  2 coups de cœur.

Les 1000 et une yourtes. Un concept touristique dépaysant et innovant et des moments de détente à vivre dans un cadre magnifique. Une bonne idée pour des chèques cadeaux à vos parents ou amis
BBiol Farm Festival est un festival musical agro culturel organisé dans les terres froides par des jeunes isérois pour promouvoir un mariage d’amour et de raison entre l’agriculture et la culture


Émission n°9 de novembre 2017

Diémoz est la commune visitée ce mois de novembre. C’est un village très actif et très ancien. Une volonté très forte de développer l’activité économique avec, entre autre, une pépinière d’entreprises pour aider les TPE à s’installer et se développer. Comme à notre habitude nous avons rencontré différents acteurs de la vie du village et en premier lieu son maire depuis 1985 : Christian Rey.
Dans le monde associatif de Diemoz, 2 coups de cœur :
– Les Diémo’z’elles , 2 jeunes femmes amies d’enfance qui, entourées d’une équipe d’amis et de parents, reviennent d’un rallye raid féminin dans le sud marocain. 10 jours dans les dunes du désert et les montagnes de l’Atlas avec un beau résultat en se classant 38ème sur 71 participantes
– L’association de Stock Car qui vient de produire 3 champions de France de la spécialité en 2015, 2016 et 2017. Ces 3 pilotes sont tous issus du Stock Car de Diémoz. Son fondateur et ancien président, Roger Jacquier a également fait à un haut niveau de la compétition de camion sur piste.

Émission n°8 de Octobre 2017
Meyrié est la commune visitée ce mois d’octobre 2017. Village plutôt résidentiel sur le plateau avec une importante activité économique dans la vallée du Bion. Comme à notre habitude nous avons rencontré différents acteurs de la vie du village et en premier lieu son maire depuis de nombreuses années : Eugène Rey. Dans le monde économique et associatif de Meyrié, trois coups de cœur.
– L’association « le bruit du marteau » liée aux métiers des intermittents du spectacle que l’on ne voit pas : monteurs, accessoiristes, logisticiens, spécialistes du son ou de l’éclairage. Pour la seconde année, ils ont organisé un championnat de montage d’échafaudages
– Le foyer rural de jeunes et d’éducation populaire avec ses multiples sections qui arrive à faire adhérer 25% des meyriots à ses activités
– Le Haras du Mas qui propose beaucoup plus que des activités liées au cheval avec SPA, soins et restaurant

 


Émission n°7 de Juin 2017
Saint-Victor de Cessieu est la commune visitée ce mois de Juin.
 Un très bon accueil de la part du maire et de ses adjoints.
Village aux activités économiques diversifiées avec de l’industrie et de l’agriculture, on y trouve également un bon tissu associatif. 
Deux coups de cœur dans les rencontres de ce mois.
–  L’association « Concert au manège » qui propose de la musique classique de qualité et à des prix plus que raisonnables www.concert-au-manege.com
– L’association « Bambakapera » pour découvrir l’art de la capoeira, d’origine afro-brésilienne. Face book : Bambakapera Isère.
Journée de découverte le samedi 1er juillet 2017 à la salle St Roch

 

Émission n°6 de Mai 2017
Trept est la commune visitée ce mois de Mai.
Pays de la pierre en bordure de l’Isle Crémieu, elle offre plusieurs singularités. Sur le fronton de la mairie, on y découvre « Travail – Paix – Liberté » à la place de la traditionnelle devise « Liberté – Egalité – Fraternité » . Sur le monument aux morts, c’est « à nos enfants morts à la guerre » qui remplace l’habituel « morts pour la France ». A l’intérieur de la mairie, on y découvre cette surprenante galerie de portraits de tous nos présidents de la République, depuis Louis Napoléon Bonaparte. Il n’en manque aucun. Trept est une commune active avec un tissu associatif conséquent et un bon tissu économique. Venez découvrir le Gaec de La Goula, ferme entièrement automatisée et la société MTB, spécialisée dans le recyclage des métaux non ferreux et dans son ingénierie

Émission n°5 d’ Avril 2017
Four est la commune visitée ce mois d’avril 2017.
On y découvre un village encore très rural malgré son appartenance, depuis le début, à ce que l’on appelait « la ville nouvelle » et qui est devenu la « CAPI » (Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère). Jean Papadopoulo, son maire actuel, en est le président.
Nos rencontres avec les acteurs locaux nous ont fait découvrir diverses activités, le salon du chocolat au mois de novembre, à retenir pour les gourmands, le  Kyudo (art martial japonais), les rallyes surprises par le comité des fêtes. Franck Porcher, éleveur bio, nous a parlé de son métier et plusieurs personnes, représentatives de la commune, sont venues agrémenter notre émission. www.four38.fr

Émission n°4 de Mars 2017
Domarin ,
 c’est notre prochaine étape avec encore des rencontres surprenantes. Une activité associative de qualité avec une mention particulière pour l’association « Co Ainsi Danse » qui est la seule dans la région à proposer de la danse aux handicapés tant physiques que mentaux. Nous avons été séduits par l’entreprise Puig qui se fait un point d’honneur à conserver sa dimension humaine et avoir un « turn over  » très faible avec ses 20 salariés. Pour terminer, nous avons découvert un des rares cabinets de détective privé de notre secteur. »

Émission n°3 de Février 2017
Cette halte à Maubec, sur les chemins du Nord Isère, nous a permis de découvrir la passion des vieux tracteurs et une agriculture raisonnée, adepte des circuits courts. Arrêtons nous aussi sur ces passionnés d’artisanat d’art qui côtoient des industries de première importance et un tissu associatif important. Le tout accompagné par le souvenir de Jean-Jacques Rousseau et la légende de Roland.

Émission n°2 de Janvier 2017
Pour notre deuxième étape, nous avons fait halte à St Marcel Bel Accueil. Là encore de surprenantes découvertes et rencontres. St Marcel commune minière au 19ème siècle avec les mines de fer de Chanille où Olivier Pongan, berger et éleveur qui, chaque automne, entretient la tradition de la transhumance entre La Chartreuse et St Marcel. En 2016, plus de 1000 personnes sont venues au bois ce Cessieu pour le voir passer avec ses 400 brebis. Venez découvrir ces communes que l’on trouve sur les chemins du Nord Isère.

Émission n°1 de Décembre 2016
Pour la première, nous sommes allés à la rencontre de Nivolas-Vermelle avec quelques surprises comme le club de football, club phare du Nord-Isère pour ses équipes féminines, ou encore la chapelle de Boussieu avec ses vitraux et sa table de communion signés René Lalique (une de 2 seules chapelles en France réalisées par le maître verrier).